Cancer de l'ovaire Canada est à la recherche de bénévoles ! Pourriez-vous nous aider ?

OVdialogue - envisagez de vous joindre à notre équipe en tant que bénévole pour le soutien par les pairs. Quelques heures par semaine, vous ferez partie d'une équipe qui aide à mettre les gens en contact, à soutenir les discussions et à être des porte-paroles pour OVdialogue. C'est l'occasion pour vous de rendre la pareille à celles qui vous ont soutenu ou continuent de vous soutenir dans les moments difficiles, de partager vos expériences uniques et de contribuer à célébrer vos réussites. Pour plus de détails, veuillez contacter @Fancy

Écrire un livre en gang

Fancy
5 avril modifié dans Juste pour parler

Salut! 

L’Idée à été lancée l’autre côté de notre plateforme, sur la version anglophone d’OVdialogue.

L’idée? Écrire un livre racontant un bout de notre histoire, où chaque chapitre serait consacré à l’une d’entre nous.

C’est une idée, mais que je trouve tellement HOT!

Paraît que je ne suis pas la seule, puisque cette discussion lancée il y a quelques jours de l'autre côté a fait boule de neige!

On jase là…..

Qu’en pensez-vous?

Vous sentiriez-vous à l’aise d’écrire un ou l’autre des chapitres?

Comment s’intitulerait votre chapitre, et qu'est-ce que vous auriez envie de partager?

On jase toujours…

On ne sait jamais.

À bientôt,

Fancy x


Réponses

  • @Fancy

    Salut ma belle!

    C'est très intéressant!

    Moi mon chapitre s'intitulerait, l'acceptation et je parlerais comment je suis arrivé à accepter de vivre avec cette maladie à travers tout mon cheminement.

    Reviens-moi de ce que tu penses de ma proposition!

    Amicalement❤️

    Johanne 
  • Fancy
    5 avril modifié

    C’est une très bonne idée @jojo02!

    Lorsqu’on fait face à la maladie (toutes maladies confondues), on doit souvent faire de gros et petits deuils

    Et lorsque tu écris être arrivée à accepter la maladie, c’est probablement parce que tu as fait pas mal de chemin.

    Je pense avoir déjà écrit ici sur la plateforme que j’ai une amie épileptique, et que vu sa condition, son permis de conduire lui a été retiré … à 47 ans!

    Je pense souvent à elle, qui a encore à ce jour beaucoup de mal à faire le deuil de tout ça. La mobilité quand on y pense, ce n’est pas rien.

    Aller à l’épicerie accompagnée de ses parents ou se plier par exemple à l’horaire des autobus pour aller ici ou là, ouf aussi!

    Ton idée d’acceptation a donc pas mal du sens.

    Je ne sais pas encore quel sujet j’aimerais aborder dans mon chapitre, peut-être quelque chose en lien avec le fait que la vie est belle et qu’elle continue après un diagnostic.

     <3 

    Je voudrais que ça colle à qui je suis (mon côté optimiste et hop-la-vie), donc j’imagine que d’insuffler de l’espoir à d’autres femmes, ce serait bien.

    En tous cas, je promets de te revenir sans faute là-dessus. Je veux d’abord aller voir comment ça se passe de l’autre côté d’OVdialogue: il y a là sûrement plein d’idées de matériel pour un futur livre!

    Le point de vue d’un aidant naturel dans notre livre pourrait aussi être le fun!

    Merci pour ton partage.

    À très bientôt,

    Fancy

     <3