Cancer de l'ovaire Canada est à la recherche de bénévoles ! Pourriez-vous nous aider ?

OVdialogue - envisagez de vous joindre à notre équipe en tant que bénévole pour le soutien par les pairs. Quelques heures par semaine, vous ferez partie d'une équipe qui aide à mettre les gens en contact, à soutenir les discussions et à être des porte-paroles pour OVdialogue. C'est l'occasion pour vous de rendre la pareille à celles qui vous ont soutenu ou continuent de vous soutenir dans les moments difficiles, de partager vos expériences uniques et de contribuer à célébrer vos réussites. Pour plus de détails, veuillez contacter @Fancy ou @ebono ([email protected])
Avis aux utilisateurs et utilisatrices de la plateforme : OVdialogue fait face à des enjeux techniques, et c’est la raison pour laquelle vous ne recevez plus de notifications dans vos boîtes courriels.

Sachez que nous travaillons d’arrache-pied pour corriger la situation, et que nous sommes en communication constante avec l’équipe derrière le logiciel.

D’ici à ce que la situation soit rétablie, vous êtes invités.es à visiter la plateforme de façon ponctuelle afin de prendre connaissance des nouveautés.

Surveillez aussi de près vos courriels indésirables : des notifications pourraient s’y trouver.

Merci de votre patience! L’équipe d’OVdialogue

Bonjour, mon nom est Francine, j’ai 62ans et reçu le diagnostique le 23 août 2021

J’aimerais savoir qui d’entre vous ont choisi la diète cétogène dans le but de cesser de nourrir le cancer avec le sucre?

Réponses

  • @MadamePatate

    Bonsoir!

    Mon nom est Johanne et j'ai été diagnostiqué en février 2019 pour un cancer des ovaires stade 2b de haut grade et ce à l'âge de 59 ans.

    J'ai été opéré en urgence et reçu 6 gros traitements de chimiothérapie de taxol/carboplatine et eu un embolie pulmonaire à mon 5ieme traitement.

    J'ai eu une rémission de 3 ans et en décembre 2022 opération pour une première récidive, ganglion para-aortique surénal gauche mais sans traitement suivi d'une deuxième récidive en mars 2023 au même endroit pour un autre ganglion mais cette fois pas d'opération mais 18 traitements de chimiothérapie taxol/carboplatine et là le ganglion a diminué à 5mm donc demain le 3 janvier début d'un traitement d'entretien NIRAPARIB pour stopper la récidive.

    Je n'ai jamais abandonné et je suis resté très positive et c'est là que l'on se rencontre que nous avons une force intérieure que nous ne connaissions pas. 

    J'ai acquis par cette épreuve, la résilience, la sérénité et j'ai appris à vivre avec ce cancer qui selon mon oncologue est incurable sauf qu'il n'y a pas de date de déterminée. 

    Je n'ai pas l'intention d'abandonner mon combat.

    Pour ce qui est du sucre versus nourrir le cancer ma gynécologue oncologue et mon oncologue mon dit qu'il n'y a rien de véridique là-dessus.

    Si vous désirez échanger ça me fera plaisir!

    Amicalement 

    Johanne 
  • Bon matin @madamepatate!

    Perso, je n’ai jamais fait l’essai d’une diète cétogène, mais je suis suivie par une naturopathe qualifiée depuis mon diagnostic en 2017.

    Et perso OUI, j’y crois: que le sucre nourrit les cellules cancéreuses, autant que le stress, l’alcool ou la malbouffe.

    La vérité est que mes plus longues périodes de rémission coïncident avec ces moments où je n’ai pas consommé de sucre (et où j’ai suivi à la lettre les recommandations de ma naturopathe).

    Ça exige pas mal de discipline oui, mais c’est une discipline qui rapporte.

    L’idée, c’est de freiner l’inflammation et de consommer des aliments qui sont doux ou alcalins.

    Je crois aussi aux bienfaits du jeûne intermittent, mais ne force évidemment personne à adhérer à mes trucs. Ha!

    Comme c’est la 1ère fois qu’on échange ensemble ici sur ce forum, je me permets de demander si tu fais face à la récidive?

    Ça me ferait plaisir de répondre à tes questions sur mon alimentation si tu en as.

    Je te souhaite une excellente journée,

    À bientôt j’espère,

    Fancy


  • Bon matin @MadamePatate et @Fancy

    Ce sujet m’interpelle beaucoup.  Depuis une quinzaine d’années que je fais face à des intolérances alimentaires, certaines nouvelles, d’autres simplement aggravées.  Toutes ont demandé mon attention parce que je ne pouvais plus utiliser mes mains et je parvenais difficilement à me déplacer.  J’ai donc fais des tests pour découvrir tout ce qui me rendait malade et j’ai surtout suivi les conseils de Dr Jacqueline Lagacé (ses livres, son site internet) qui met de l’avant la diète hypotoxique.  

    Quand j’ai appris que j’avais le cancer en septembre dernier, mon premier réflexe a donc été de chercher ce qui me rendait malade, donc ce que je mangeais de trop!  Au travers mes lectures et mes recherches sur Youtube (symposiums de toutes sortes passés et plus récents), j’ai appris que le cancer se nourrit effectivement de sucre que je consommais bien sûr en grande quantité.  Toutefois, lorsqu’on le prive de son sucre, le cancer s’adapte et se nourrira de gras (diète cétogène). Il ne semble pas y avoir de consensus sur le type de diète à suivre en ce qui concerne le cancer, bien que ce sujet soit partout.  Je me méfie des médecins qui ont des conclusions de recherche mais pas de pratique.  La diète qui avait les meilleurs résultats demande une gestion trop compliquée pour être suivie seule et varie d’un individu à l’autre parce qu’elle tient compte des particularités individuelles.  Je ne sais pas si je peux retrouver le symposium qui présentait ces résultats! 😕

    Quoi qu’il en soit, avant même le début de la première chimiothérapie, mon résultat du CA125 avait diminué d’une centaine plus et tout ce que j’avais fait c’était de couper radicalement une très grande partie du sucre que je consommais.  Donc oui je crois que ça fonctionne de couper le sucre, toutefois je ne crois pas en la diète cétogène sur du long terme pour mes besoins.  

    De mon côté, j’ai cherché des conclusions sur la vitamine C et je sais que d’autres recherches ont mentionné d’autres « vitamines », mais je n’ai rien vu de concluant.  Si vous allez plus loin dans votre recherche, je souhaite vous entendre et partager avec vous.  
    Merci pour ce partage!
    Lucie
  • Fancy
    8 janv. modifié

    Oh hello @lululu!

    Ce sujet m’interpelle beaucoup aussi!

    Je ne force personne à adhérer à mes croyances à moi, et respecte complètement le fait que nous empruntons des chemins qui ne sont pas toujours pareils, et c’est parfait comme ça.

    Et parce que tu souhaites entendre ce que nous avons à raconter sur la chose, je partage avec toi une parcelle de mon histoire.

    Perso, je suis suivie en naturopathie depuis 2017, une professionnelle que j’ai commencé à consulter quelques jours à peine après mon diagnostic.

    La vérité est que je lui dois beaucoup (!), elle qui m’a tant appris sur l’alimentation, le pouvoir des suppléments naturels, la visualisation et j’en passe.

    C’est une coach exceptionnelle, et malgré mes récidives, je crois toujours autant aux vertus d’une alimentation saine et alcaline.

    Lors de nos rencontres, elle me questionne sur le stress, mon sommeil, mon alimentation et mes activités physiques, qu’elle compare aux 4 pattes d’une table. Si l’une ou l’autre des pattes est négligée, c’est la table au complet qui en souffre.

    Et humblement, mes plus longues périodes de rémission coïncident avec ces moments (mois/ années), où j’ai suivi à la lettre son protocole.

    Le hic, c’est justement d’éviter les sucres raffinés (moi aussi mea culpa, une vraie bébitte à sucre). La discipline quoi!

    Puis en même temps, je me dis : « C’est quoi que de priver de sucre pendant une année complète? Ce n’est rien voyons! » … donc je m’y remets.

    J’ai abandonné au passage depuis 2017 la viande rouge, l’agneau, les farines blanche et de blé, le lait de vache, et le chocolat, et sans blague, on s’y fait, et je ne me porte pas plus mal.

    Mon talon d’Achille à moi, c’est le café glacé! Misère.

    Je ne sais pas trop à quel Symposium tu fais allusion, mais OUI, le web et You Tube débordent de témoignages en faveur des bienfaits d’une alimentation sans sucre.

    Hier pendant ma marche, j’ai écouté un balado appelé ‘Chris beat cancer’, et c’était hyper intéressant. Si tu parles anglais, je t’encourage à l’écouter, ça rejoint pas mal ce qu’on écrit ici toi et moi. Il y a 98 épisodes en tout, donc de quoi t'occuper pendant des heures. 

     :D 

    Oh et puis je crois aussi aux vertus de jeûne intermittent. Je me rendrai même dans une clinique de jeûne dans une dizaine de jours pour un petit séjour de 4 nuits : une 2ème visite dans mon cas. 

    Là aussi, j’ai vu des résultats, pour mon CA125 notamment.

    Finalement, je consomme de la vitamine D quotidiennement.

    Au plaisir de continuer cette discussion avec toi, en espérant que ça réponde un peu à tes questions.

    Amitiés,

    Fancy


  • @fancy et @MadamePatate

    De mon côté, je mange sans gluten et sans produits laitiers.  Je fais mon pain maison.  Je mange aucune viande rouge, sinon du porc 5 fois par année maximum.  Je prenais un verre de vin occasionnellement , j’ai arrêté depuis le diagnostic.  Je limite mes portions de pâte/pain/biscuit à une par jour même s’il n’y a pas de gluten. Je limite aussi ma portion de viande blanche ou poisson, je complète avec un oeuf, des noix ou de l’humus le 2e repas.  Généralement, je jeûne tous les jours de sorte que je mange 2 fois par jour et je prends parfois une collation l’après-midi.  Depuis le début de la chimiothérapie, mon horaire est dérangé bien évidemment.  

    Je vais m’informer sur l’alimentation alcaline, je ne connais pas.  Je parle anglais, j’irai écouter les épisodes avec plaisir.
    J’habite à l’ouest de l’ouest de Montréal, je n’ai pas de référence pour une naturaliste, je vais chercher!  J’aime beaucoup la comparaison avec les 4 pattes d’une table.  Tu es tombée sur une perle!  Mon dada à moi c’est le chocolat…76% et plus lorsque je me gâte!

    Je souffre d’ostéoporose alors je prends du calcium/D tous les jours et je reçois une injection 2 fois par année.

    Quel échange enrichissant!  Merci tellement pour ton partage.
    MadamePatate, merci pour ta question.  Bien hâte d’en apprendre sur toi!


  • Bonsoir et merci à vous toutes pour le partage de vos expériences 🤗 Je suis en chimio depuis le 20 septembre 2021, j’en suis donc à la sixième chimio. C’est ma voisine biologiste qui m’a parlé de l’alimentation cétogène il y a deux semaines. Elle a des métastases au foie (primaire au sein), moi aussi métastases au foie (primaire ovaire). Elle m’a fortement recommandé cette alimentation, elle a beaucoup d’énergie, le cancer au sein est parti. Alors je me suis dit que je pouvais moi aussi tenter ma chance.
    Voilà où j’en suis.
  • @MadamePatate
    C’est une diète assez exigeante, c’est sûrement plus facile de la mettre en place avec une autre personne.  Le principe est d’abord de trouver plaisir à bien se nourrir!  Bravo pour ton initiative.  Je pense qu’il est important de poser des petits gestes pour se donner espoir, moi je trouve ça rassurant et ça me donne l’impression d’avoir un peu de contrôle sur l’incontrôlable !
  • Coucou @lululu, surveille ta boîte aux lettres sous OVdialogue (la petite enveloppe située dans le coin supérieur droit de ton écran), je te donne un petit coup de pouce pour te trouver une naturopathe.

    Merci pour ce partage, c’est pas mal l’fun de jaser de tout ça.

    À +

    Fancy

     


  • @lululu, je me rends compte que le balado dont je te parlais est en fait une bibliothèque de capsules audio tirées du site web du même nom: Chris beat cancer.

    Voici le lien vers le site web: https://www.chrisbeatcancer.com/

    Bonne journée à toi!

    Fancy
  • @Fancy
    j’ai trouvé plusieurs entrevues dont une où il adresse le sucre, la diète cétogène et le cancer.


  • @lululu, cool!

    Bonne journée à toi, 

    Fancy