Peut on choisir son centre hospitalier au Québec?

Bonjour!
Tumeurs ovarienne bilatérale! Diagnostic le 2 février... Scan, IRM tests sanguins a l'appuie.
Chirurgie planifiée pour le 12 mars... Remise au 23 avril! On m'appelle pour me dire que c'est annulée et aucune date a me donner. 
Ma question est, est ce que je peux demander à mon médecin de famille de pousser mon dossier a un autre hôpital de la région Montréal?
Merci de vos réponses

Réponses

  • BarbaraBarbara Mod Bén.

    Bonjour @jolynado

    Moi, c’est Barbara. J’ai été diagnostiquée en Août 2007 d’un cancer des ovaires de grade 3C .

    Je comprends ton inquiétude et ton impatience car lors d’un diagnostique de cancer nous aimerions que notre opération chirurgicale se fasse le plus tôt possible pour déloger l’intrus qui s’est logé en nous .

    Je ne crois pas qu’il y ait un problème que ton médecin de santé demande une consultation par une équipe de gynéco oncologue dans un autre hôpital,

    Moi même, j’ai été diagnostiquée dans un hôpital, et mon médecin de famille a fait la requête pour ma prise en charge du cancer des ovaires dans un autre hôpital.

    Tu ne perds rien d’en parler avec ton médecin de famille et de lui demander d’essayer dans les deux grands centres hospitaliers de Montréal ( CUSM ou CHUM)

    Bonne chance et donne nous de tes nouvelles quand tu le peux .

    🤞🤞🤞

  • bonjour, je viens d être opérée pour une hystérectomie à cause du cancer de l'ovaire droit 3-C. Je dois prendre la décision d'ici vendredi si je fais de la chimiothérapie ou non. Est-ce qu'il y en a parmi vous qui n ont pas suivi de chimiothérapie et qui sont bien. Sinon comment se passe la chimio?
  • BarbaraBarbara Mod Bén.

    Bonjour @petitabeille

    Je voudrai te souhaiter une bonne convalescence et la bienvenue sur cette plateforme.

    Honnêtement , c’est la première fois que j’entends qu’on a la possibilité de ne pas faire de chimiothérapie après une hystérectomie pour un cancer des ovaires 3-C .On apprend tout les jours .

    Es tu bien sûr que c’est 3C .

    J’ai eu un cancer des ovaires de grade 3C en 2007 , et j’ai eu des séances de chimiothérapie après mon opération chirurgicale.

    Mon expérience est bien lointaine, je suis sure que tu auras des témoignages qui pourront mieux t’éclairer sur les effets secondaires de la chimiothérapie.

    Suivant le traitement offert , on pourrait perdre ses cheveux ou non . Merci aux progrès de la médecine qui font que les effets secondaires sont beaucoup mieux contrôlés maintenant qu’en 2007.

    Bonne chance dans ta décision et à bientôt de tes nouvelles

    😊😊😊

  • Nadia33Nadia33 ✭✭✭
    @petitabeille
    Bonjour 
    J'habite en France et j'ai été diagnostiqué en juillet 2020 d'un double cancer ovaire et utérus. J'ai été opéré une première fois de l'utérus avant le diagnostic, et une seconde fois des ovaires quelques mois plus tard. C'est une simple hystérectomie pour des fibromes qui a permis la découverte de ces deux cancers. Comme dit mon chirurgien '' Vous avez eu la chance que beaucoup n'ont pas eu ! '' Je termine la chimio dans deux semaines. Je peux faire un premier bilan. Mes cheveux bien que je les ai coupés très courts avant la chimio ne sont quasiment pas tombés et ont même poussés pendant la chimio. Je portais un casque froid pendant les séances. En France les cliniques sont équipées et les infirmières sont habituées à le proposer aux patientes. Je n'ai pas perdu mes cils ni mes sourcils.
    Pour le reste à part des nausées qui peuvent être contrôlées par la médication et la fatigue quelques jours, j'arrive à avoir une vie normale. 
    La chimio d'aujourd'hui n'est plus celle d'il y a 20 ans. 
    Le chirurgien pose un cathéter avant les séances de chimio sous la peau pour permettre la perfusion qui dure des heures, avant cela se faisait dans les veines des bras et cela les abimer. On ne sent rien à la perfusion. Les effets secondaires commencent le soir même ou le lendemain, mais chaque cas est différent. Je pensais que j'allais vivre mes chimios avec une bassine pour vomir mes tripes, mais ça c'était avant. Chaque patiente réagit différemment et en cas d'effet secondaire il faut en parler à son oncologue ou à son infirmière.
    Pour résumé, j'ai eu 5 chimios-intervention chirurgicale - 3 chimios. Mais chaque patiente est différente et les protocoles peuvent varier selon les médecins et les pays. Vu que tu as été opéré, tu vas sans doute faire 6 chimios donc 6 mois de traitement.
    Par contre lors d'un entretien avec mon chirurgien je lui ai posé certaines questions notamment s'il y avaient certaines patientes qui faisaient d'autres choix lors de la découverte d'un cancer gynécologique et ses réponses m'ont surprises. 

    Il y a :
    - Des patientes qui refusent totalement de se faire soigner même très jeunes, l'issue est donc malheureuse pour elles.
    - Des patientes qui refusent l'intervention chirurgicale, donc elles feront uniquement de la chimio, et en cas de récidive, elles reprendront la chimio....et ça peut durer très longtemps comme cela.
    - Des patientes qui refusent la chimio et malheureusement l'issue est fatale aussi car le cancer de l'ovaire peuvent se propager ailleurs que dans les organes. En cas d'organes touchés, le chirurgien peut enlever les parties touchées, mais si les ganglions sont touchés, le cancer peut se propager dans la lymphe et ensuite aller vers d'autres organes et se généraliser.
    La chimio comme dit si bien @Barbara permet de faire un bon nettoyage.

    Je respecte les choix différents des miens que certaines patientes ont pu faire. Mais à 48 ans, j'ai décidé de faire confiance à des spécialistes, car je me trouvais bien trop jeune pour mourir, même si au début à l'annonce de la maladie je ne voulais pas me soigner. Mais je mets cette décision sur l'annonce brutale de la maladie. Mais l'envie de me battre a été plus forte que tout et aujourd'hui je suis là, et je vais très bien moralement et physiquement. Je suis seule dans ma vie et j'ai du affronter tout cela, et me débrouiller seule et j'y suis arrivée. Bien sûr j'ai eu énormément de soutien de toutes mes soeurs turquoises sur ce site.

    Voilà ce que je pouvais te dire. N'hésite pas à poser des questions, il y aura toujours sur ce forum quelqu'un pour te répondre.
    Prend soin de toi.
    Nadia.








  • FancyFancy ✭✭✭

    Rebonjour @petitabeille!

    Ta question est légitime, et on peut effectivement se demander si les traitements de chimio sont un passage obligé vers l’élimination de son cancer ou pas.

    Je n’ai pas rencontré de femmes sur ce site ayant refusé la chimiothérapie, mais on m’a raconté des histoires de femmes avec des cancers du sein l’ayant fait oui. Sous toutes réserves, et c’est une opinion personnelle, je pense même que des façons parallèles de soigner vont se multiplier dans les années à venir.

    Je sais aussi que des centres de médecine intégrative existent dans les autres provinces, où se côtoient ET les traitements classiques (comme la chimiothérapie), ET les traitements dits holistiques (comme l’injection de vitamine C par exemple).

    Comment se passe la chimio? Disons qu’il y autant de façons d’y réagir que de femmes sur ce forum. Mais si tu le permets, mon expérience a moi a été positive. Même que lors du 1er cycle de chimiothérapie en 2017-2018, je n’ai jamais fait l’expérience d’effets secondaires. Des douleurs aux jambes sur 2 jours, et c’est tout! Ça risque aussi de t’étonner, mais j’ai marché 40 à 60/km par semaine PENDANT mes traitements : signe que ça allait bien.

     ;) 

    Souvent, et je ne sais pas si c’est par obligation qu’ils le font (probablement que oui), mais les médecins nous prédisent les PIRES éventualités pendant les traitements, en nommant TOUT-TOUT-TOUT ce qui pourrait nous arriver. Alors qu’en réalité, il y a trop peu de chances pour que TOUTES ces éventualités soient vécues par une même personne. C’est comme ces mises en garde sur les emballages de produits : on nous informe que « oui ça se pourrait que … », mais dans les faits, ces cas sont rarissimes.

    Je vais être honnête, mon 2ème cycle de chimio a été un peu plus « rough », puisque j’ai eu des nausées et des vomissements à 2 occasions. J’ai rapporté le tout à l’équipe de pharmacie, et hop, ma médication a été ajustée et ça a chassé tout ce qui ne fonctionnait pas.

    Je trouve super que tu nous consultes, et j’espère que nos réponses pourront t’éclairer sur la décision à prendre.

    As-tu d’autres questions? Si oui lesquelles?

    Reviens-nous pour la suite, et n’hésite surtout pas, nous sommes là pour ça.

    À bientôt,

    Fancy

     <3 
  • Je vous remercie pour toutes ces réponses, ça m aide à y voir clair.

    Vous n auriez pas par hasard des bonnes adresses de perruques dans la région de Montréal ?

  • FancyFancy ✭✭✭
    1 mai modifié
    @petitabeille, vérifie ma réponse précédente, juste ici 

    Il y a tout plein d'endroits où se faire conseiller pour l'achat d'une perruque: je t'en ai suggéré quelque uns, mais si tu fouilles un peu sur le web, tu trouveras sûrement un salon ou un organisme capable de te conseiller à 2 pas de chez toi.

    Bonne soirée!
    Fancy

     :) 

  • je te remercie beaucoup
  • FancyFancy ✭✭✭
    14 mai modifié
    @petitabeille, ça me fait vraiment plaisir.

    Et puis, comment ça se passe depuis?

    Vas-tu de l'avant avec la chimiothérapie? Habituellement, le traitement de 1ère ligne pour le cancer de l'ovaire est carboplatin-taxol, mais il y a des exceptions. 

    Alors sans savoir si tu vas t'y soumettre ou pas, je ne sais donc pas si tu auras besoin d'une perruque ou d'un foulard.

    Reviens-nous pour la suite.

    À bientôt!

    Fancy
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.