Présentation

Bonjour je suis une femme de 50 ans. Je suis aller à l'urgence croyant que j'avais une infection urinaire(première fois). Suite à ma culture d'urine bien belle, il on fait une prise de sang pour constater que mes marqueurs étaient haut. Il m'ont retourner à la maison avec des rv pour le lendemain à passer. Le médecin m'annonce que c'est un cancer, une masse importante à l'ovaire droite et torsion à l'ovaire gauche. 3 génicologues de HMR sont venue pour discuter avec moi me disant me prendre en charge rapidement. Après d'autres examens et un tep scan, je me suis fait opérer le 11 septembre 2020 depuis je suis en convalescence en attente d'un revoir le 14 oct. Elle me dira plus d'info sur la biopsie sur ma masse et mes multiples ganglions enlevés. Cela m'inquiète beaucoup en pré plus l'attente avant de savoir. Voilà mon histoire. 😉

Réponses

  • FancyFancy ✭✭✭
    septembre 2020 modifié

    Bonsoir @anahé, bienvenue sur OVdialogue!

    Je m’appelle Fancy, j’ai 51 ans, et je suis modératrice sur ce forum de discussion.

    J’ai moi aussi été diagnostiquée de façon accidentelle ou fortuite en 2017, et jamais je n’oublierai l’angoisse et la peur qui m’ont habitées pendant les premières semaines.

    Habituellement, le rapport de pathologie est effectivement disponible + ou – 30 jours après l’opération. Et c’est suite à ce rapport qu’on m’a confirmé les stade et grade de mon cancer de l’ovaire, 3C pour moi.

    L’attente est cruelle, et c’est très difficile à gérer en effet. On m’avait prescrit des calmants pour dormir, je ne sais pas si c’est pareil pour toi?

    Es-tu supportée par des amis ou de la famille?

    Y a t-il d’autres femmes dans ta famille qui ont traversé un cancer du sein ou de l’ovaire? Je te le demande parce que parfois, des fautes d’orthographe se glissent dans nos codes génétiques, et que finalement, c’est l’hérédité qui s’en mêle.

    Merci d’oser faire le saut sur OVdialogue, où des dizaines et des dizaines de femmes qui ont elles aussi vécu un cancer de l’ovaire pourront te supporter dans ton parcours.

    Dans l’attente de tes nouvelles, prend bien soin de toi.

    :)

    Fancy


  • Merci. Je suis bien entourée de la famille et d'amies. J'arrive à bien dormir seul les 2 premières nuits ont été troublante. Je constate que je fais de drôle de rêve. En ce moment je retrouve mon énergie. Je oeux faire mes choses moi même.

  • FancyFancy ✭✭✭

    Être aussi bien entourée, c’est précieux!

    Contente pour toi @Anahé ! Pour l’énergie et ton petit réseau.

    Bonne fin de soirée à toi,

    Fancy

     


  • Bonjour @Anahé et bienvenue sur ce forum de discussion.

    J'espère que vous trouverez ici un peu de réconfort dans l'attente de plus d'informations relatives à votre condition. Soyez assurée que vous y trouverez des femmes à 200% solidaires.

    Que dire de plus que ce @Fancy a si bien exprimé... L'attente est cruelle, l'entourage est indispensable.

    L'attente a toujours été, POUR MOI, la période la plus difficile.  Notre cerveau s'affole dans tous les sens puisque trop de possibilités sont sur la table; celles qu'on nous a exposées et celles qu'inévitablement on s'imagine... Exprimer/vivre les émotions qui nous envahissent durant cette période est normal et même saint. C'est tout-à-fait humain et je vous encourage à continuer de le faire avec les proches qui vous entoure et vous aime profondément et inconditionnellement. Les proches se sentent bien démunis et impuissant dans notre détresse, affectés eux aussi;bénéficier de leur épaule pour s,appuyer et de leur oreille pour nous écouter est bénéfique pour les deux parties, j,en suis convaincue. Pareil sur la plateforme ici d'ailleurs ;) L'Entraide thérapeutique!

    Mon histoire à moi est malheureusement que trop semblable... Le gouffre de la peur s'est ouvert sous mes pieds lors d'une chirurgie d'urgence le 24 octobre 2014, chirugie pour gigantesque kyste ovarien rupturé. Ovariectomie droite d'urgence et constat d'effroi des médecins à la vue d'implants anormaux un peu partout lors de la chirurgie. Le diagnostic est officiellement tombé le 6 novembre 2014.

    Je ne me rappelle pas de toutes mes journées écoulées entre les deux honnêtement, sur le pilote automatique parfois certainement... Je me rappelle toutefois avoir marché une partie de l'Halloween avec mes enfants de 4 et 6 ans à l'époque :) Cette année, je fêterai encore l'Halloween (à la façon Covid oblige) avec eux, rendus à 10 et 12ans :)

    Je me souviens également qu'à partir du 7 novembre au matin cette année-là, je me suis mise en mode action, j'ai décidé de me limiter à savoir ce que j'avais et à ce que les médecins me disaient qu'on allait faire et à concentrer toutes mes énergies à ma guérison et à ma famille.

    Nous avons le droit de plier un genou pour le mettre à terre, même les deux, et vider le trop plein de colère, de peine, de douleur, c'est d'ailleurs ce qui nous permet de refaire le plein de force, d'espoir et d'encouragements.
    Un jour à la fois. On se donne la liberté de traverser chacun d'entre eux comme il vient et chaque jour qui passe est un gain. Soyez fière d'avoir retrouver votre énergie et de votre autonomie fonctionnelle, c'est une grosse chirurgie, la récupération physique à elle seule n'est pas simple. Je vous dis bravo!

    P.S. Moi aussi je fais plein de rêves bizarres quand une journée a été bien remplie... un exutoire de plus! :)

    de Tatouée_Turquoise, virtuellement è vos côtés xx

  • Elise54Elise54 ✭✭✭

    Bonjour @Anahé 👋

    Moi aussi, tout comme toi et beaucoup d’autres, je ne me doutais pas du tout que j’avais un cancer de l’ovaire. C’est plutôt du sang dans les selles qui m’avait amené à consulter. On m’a donc d’abord diagnostiqué un cancer de l’intestin, pour me dire, quelques jours plus tard que la biopsie disait plutôt un cancer de l’ovaire. Je capotais !! Je ne comprenais pas comment on pouvait avoir un cancer de l’ovaire dans les intestins 😳.

    L’attente avant le rendez-vous en gynécologie a donc été pénible et stressant. Et même dans les premières rencontres, juste le vocabulaire est épeurant 😰

    Mais on finit par apprivoiser un peu l’idée, les mots, l’angoisse pour arriver à transformer cela en force positive.

    C’est fou comme nous sommes faites fortes et solides !!

    Profite de la convalescence pour prendre soin de toi et continuer à refaire ton énergie. Fais des choses que tu aimes, ça fait du bien au moral 😉

    Surtout redonne de tes nouvelles, nous sommes là pour t’épauler !!

    Elise

  • Bonjour à vous, cela me réconforte grandement de vous lire, nos parcours sont similaires malgré les différences. Mon chirurgien m'a donné un papier d'arrêt de travail jusqu'au 7 nov. Et je la revois le 14 oct. Je porte l'inquiétude de retourner au travail pendant mes traitements. Mon emploi ne permet pas des aller retour. Je suis directrice d'installation en CPE et cela me pèse de laisser en plan mon équipe. Ils ont besoin de stabilité. Est ce que vous êtes en arrêt de travail pendant les traitements ou vous faites le tout pendant que vous travailler?

  • Elise54Elise54 ✭✭✭

    Allô @Anahé,

    Tu as tellement raison de dire que nos parcours sont similaires malgré les différences !! C’est vraiment ça 🙂

    Si je comprend bien, tu auras des traitements de chimio ?

    Personnellement j’ai été en arrêt de travail pendant tout le temps des traitements. Je n’aurais pas été capable de travailler (je suis éducatrice spécialisée). Les premières journées après le traitement peuvent être plus difficiles. Et la fatigue s’accumule avec les traitements 😕

    Je ne sais pas si d’autres sœurs turquoises ici ont continué à travailler ou l’ont fait à temps partiel. @Fancy , @Tatouée_Turquoise @Barbara @Cocotte06

    Ton médecin saura sûrement te donner son avis également.

    Je dois dire que mon emploi, de par ses avantages sociaux, me permettait de pouvoir prendre le temps. J’ai repris le travail 16 mois après la fin des traitements. Je n’ai donc pas eu à composer avec les tracas que peut entraîner un arrêt de travail. Mais je comprends que ça peut être un stress énorme.

    Que veut tu dire par le fait que ton emploi ne te permet pas des aller-retour ?

    Est-ce que ton employeur offre des avantages en cas de maladie ?

    On se reparle, tiens moi au courant !!

  • Bonsoir @Anahé

    Tout comme @Elise54, j'ai été en arrêt de travail environ 16-18mois.

    J'étais pharmacienne dans une pharmacie de quartier; je n'aurais pas été en mesure physiquement de travailler, ni même mentalement. La concentration, l'endurance, etc. ce fut même un grand stresseur pour moi de reprendre après l'épisode de cancer.

    J'avais 2 très jeunes enfants à la maison aussi...J'ai pu bénificier de 16 semaines de chômage/maladie à la suite de quoi j'ai reçu des prestations d'assurance-salaire avec le régime d'assurances collectives au travail. C'est sûr qu'il y a beaucoup de facteurs à considérer, c'est du cas par cas peut-être, mais j'abonde dans le même sens qu' @Elise54; un entretien avec votre médecin pourrait vous aider à prendre la meilleure décision pour vous. 

    Je vous souhaite d'avoir un employeur qui sera aussi très humain, empathique et compatissant; j'ai eu cette chance. Le fait est que, actuellement, la priorité absolue, pour tous autour de vous, est votre retour à la santé.

    Bon courage!
  • @Anahé @Elise54 @Tatouée_Turquoise Bonjour les filles...pour ma part pas question de travailler....J'ai eu un premier arrêt de 18 mois mais j'étais blindée au niveau assurances, de plus les traitements ont grandement affectés ma mémoire et je suis dispatcher dans une grosse entreprise donc beaucoup de gestion et d'informatique. C'était impossible mais il fallait cette pause pour reprendre le contrôle de ma vie.... Écoutez pendant les traitements j'ai voulu faire un souper sur le charcoal et j'ai essayé de le brancher.....imaginez la face de mon mari de l'époque! Donc impossible de travailler dans mon domaine j'aurais envoyé des rouleaux de papier en chine loll ! Si on peut se le permettre, il est important de prendre le temps...Oui 6 mois de traitement mais le corps et la tête on grandement besoin de repos après cette bataille. Bisous à vous toutes xxx

  • FancyFancy ✭✭✭

    Bonsoir @anahé!

    À mon tour de partager mon expérience: j’ai cessé de travailler complètement 1 semaine après avoir reçu mon diagnostic de cancer. C’est du cas par cas évidemment, mais j’ai eu envie de jouer le tout pour le tout et de consacrer TOUT mon temps à ma guérison, et c’est ce que j’ai fait. Travailler devenait secondaire, et mes priorités avaient changé.

    Je n’avais plus envie de travailler, et un peu comme l’indiquait @tatouee_turquoise un peu plus haut, j’aurais été incapable de me concentrer : ma tête étant 100% absorbée par ma nouvelle condition médicale.

    Je n’ai pas regretté, et je suis restée à la maison 12 mois d'affilée sans travailler, au bout duquel je me suis décroché un petit boulot pour m’occuper et réintégrer lentement mais sûrement le marché du travail.

    Ma cousine est infirmière, et je me souviens de lui avoir demandé : «Certaines personnes continuent de travailler pendant la chimiothérapie, qu’en penses-tu? », puis elle m’a répondue que certains traitements étaient plus difficiles que d’autres, mais que oui, l’inverse était possible.

    Là où ta situation exige peut-être réflexion, c’est de savoir que tu travailles auprès des touts-petits et que tes défenses immunitaires ne seront pas optimales pendant la chimio (si chimio il y a). Un peu comme la COVID-19 en ce moment, qui exige un peu plus de prudence pour ceux et celles qui sont en traitements. C’est mon cas, et j’avoue que la dernière chose dont j’ai envie en ce moment, c’est d’hypothéquer ma santé (qui est déjà fragile) ou de courir le risque d’attraper une infection.

    N’hésite surtout pas à en discuter avec ton équipe soignante.

    À bientôt,

    Fancy


  • FancyFancy ✭✭✭
    Bonsoir @Anahé, comment vas-tu?

    Qu'y a t'il de nouveau dans ton parcours depuis ton dernier 'post'?

    Qu'as-tu décidé pour ton travail? Souhaites-tu toujours travailler pendant tes traitements?

    Reviens-nous, 

    Fancy


  • AnahéAnahé
    octobre 2020 modifié

    Bonjour à toutes,

    Je viens de recevoir un pré diagnostique puisque le rapport de pathologie n'est pas encore sortie. Je suis entre un stade 3 ou 4 selon le scan que je dois passer.

    On me dit commencer la chimio d'ici 1 mois. Pour le travail, ce fut le bout dure à accepter. Sachant que je suis en arrêt minimum 6 mois, je serai remplacer cela me réconforte un temps soit peu. J'ai la chance de travailler avec une amie et elle est 100% avec moi pour me donner toutes les chances.

    Ma cicatrice est bien guérit et je me porte bien. Je suis difficilement arrêtable par contre.

  • FancyFancy ✭✭✭
    octobre 2020 modifié

    Bonjour @anahé, merci pour le suivi.

    Selon moi, le rapport de pathologie ne devrait pas tarder puisqu’il s’écoule habituellement ± 30 jours après l’opération avant qu’il ne soit prêt. 

    Évidemment, en temps de pandémie, ce qui était la norme n’est peut-être plus valide.

    C’est aussi tout à fait normal que la chimio ne débute pas avant 1 mois, ton corps doit avoir récupéré avant de se soumettre aux traitements, mais à ce que je lis, tu te portes bien et c’est tant mieux! 😊

    Pour ce qui est de ton arrêt de travail, je comprends que ça puisse être difficile à accepter, surtout si c’est un boulot qui te tient à cœur. En revanche, je pense qu’il y a bien peu d’occasions dans nos vies modernes où nous avons la chance de ne penser qu’à soi et de se reposer. 

    Personnellement, et mis à part mes 2 congés de maternité et mes vacances annuelles, je n’avais vraiment jamais profité d’un répit prolongé comme ce fût le cas après mon diagnostic de cancer, et la vérité est que je ne regrette rien.

    Avec le recul et surtout une fois tes traitements entamés, tu seras peut-être plus en paix avec le fait de ne pas travailler, et profiteras de ce temps d’arrêt pour prendre soin de toi. Surtout que ton amie t’appuie à 100% : un bonus! 🍀

    Si tu le peux, fais quelques réserves ou des provisions dans ton congélateur en vue de ton retour à la maison: toujours pratique.

    Je ne sais pas qui me l’avait suggéré, mais j’avais fait l’achat d’une chaise longue pliante (de type gravité zéro), où j’ai fait dodo les premières nuits. Ça aussi j’ai aimé, ça m’évitait de forcer avec mon abdomen et c’est vraiment confo.

    À bientôt 👋🏼

    Fancy

  • Elise54Elise54 ✭✭✭
    @Anahé,
    Pas toujours facile de décrocher du travail et c’est normal. J’ai fait un peu la même chose, à travailler jusqu’à la dernière minute avant la chirurgie. Ça m’aidait à rester «groundé.  Mais tu vas apprécier de pouvoir te concentrer sur ton rétablissement. Et comme Fancy le dit, voit ce passage obligé comme une pause pour t’occuper de toi. C’est important que la priorité pour les prochains mois ce soit toi. 

    Bonne idée aussi d’avoir des petits plats congelés, c’est une période où il faut se «ménager» et accepter l’aide offerte 😉.

    Elise

  • BarbaraBarbara Mod Bén.

    Bonjour @Anahé

    Je te lis et suis vraiment contente de savoir que tu te sens nettement mieux et que ta cicatrice est bien guérie .

    Commencer la chimiothérapie dans un mois donnera à ton corps l’opportunité de se sentir mieux . La chimiothérapie a des effets secondaires moins prononcés qu’elle ne l’etait voilà bien des années mais n’empeche qu’elle fatigue un peu .

    Être en arrêt de travail temporaire est la meilleure des choses car cela te permettra de vivre au gré de l’energie de ton corps, surtout quelques jours après ta chimiothérapie.

    Cela te permettra aussi de faire plein de petites choses que tu n’avais pas le temps de faire en temps normal, quand c’etait :metro, boulot,dodo.

    Un matin , je prenais mon petit déjeuner calmement, j’ai dit à mon mari : Pourquoi il a fallu que j’ai un cancer pour pouvoir prendre le temps de savourer son petit déjeuner.

    Profites de cette période pour faire aussi des petites choses que tu n’avais pas le temps de faire .

    Moi j’ai fait de la peinture, je ne suis pas très douée mais cela m’a aidé à me changer les idées et à diriger mes pensées ailleurs que le cancer .

    Bonne convalescence , tu es sur le bon chemin .

    🤗🤗🤗

  • FancyFancy ✭✭✭
    octobre 2020 modifié

    Bonsoir à toutes, j’espère que vous allez bien!

    J’en ai fait mention à @anahé sur ce fil de discussion, et ai reçu quelques questions d’utilisatrices depuis, donc je me permets de joindre une photo du fauteuil zréo gravité que j’avais acheté pour mon retour à la maison après ma chirurgie.

    Parce que c’est sur ce fauteuil que j’ai fait dodo les premières nuits, et que finalement cette chaise m’a été très utile parce que ce sont mes pieds plutôt que mon abdomen qui forçaient.

    Bref, je recommande!

    Je vous souhaite à toutes une excellente soirée.

    Merci beaucoup!

    Fancy




Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.