Ce que le cancer m’a appris ...

FancyFancy ✭✭✭
3 août modifié dans La vie après le cancer
Forcément, on ne pas rester la même personne après un épisode de cancer: ça nous transforme et, à lire et à entendre ceux et celles qui sont passés par là, fait voler en éclats la plupart des sphères de notre vie (famille, boulot, et j’en passe). Il y a la vie AVANT le cancer, et la vie APRÈS. 

Perso, je suis beaucoup plus spontanée qu’avant. Suffit d’une invitation pour que je me lance, alors qu’avant, j’aurais mijoté la chose. 

J’ai fait le ménage de mes relations et garde à distance « les pas positifs » 🤣 Ceux et celles qui trouvent toujours à redire, les plaignants. Je me suis entourée au contraire de personnes capables de me transporter et de me supporter, qui croient en moi et en ma rémission. 

J’apprécie la vie 🌈, et dis GO pour me faire plaisir souvent. 

Si j’ai longtemps fait passer le travail ou le bien-être de mes proches avant le mien, je deviens, depuis le diagnostic, pas mal plus douée pour nous prioriser, moi et ma santé! Je prends le temps de faire du sport et de bien m’alimenter.  

Évidemment, il y a aussi des bémols ou des effets collatéraux, comme cette peur qui m’envahit chaque fois que je reçois un appel de l’hôpital (et si on me téléphonait pour m’annoncer une récidive)? La plupart du temps, je ne réponds pas, je laisse ma boîte vocale se charger de le faire à ma place 😉 Il y a aussi cette innocence, volée, où l’on se dit que ce ne sera jamais plus comme avant. 

J’avais envie de partager. 
Et vous, qu’est-ce que le cancer vous a appris? 

Fancy 


Réponses

  • BarbaraBarbara Mod Bén.
    Bonjour @Fancy

    Pour ma part le cancer m’a littéralement changé ...
    j’ai appris à apprécier chaque petite chose de la vie : La neige qui tombe , le gazouillis d’un oiseau , un arbre qui fleurit ...

    j’ai aussi appris à mettre les pendules à l’heure . Je banalise beaucoup de choses qui m’enervaient ou m’inquietaient en me disant qu’il y a pire ...

    Quand à la peur d’une récidive, eh bien je l’ai senti et même après toutes ces années je ne peux m’empêcher de m’inquieter si je me sens fatiguée...
    j’ai ma méthode, quand j’ai des idées noires , je m’imagine être devant un tableau d’ecole , j’efface ces idées noires du tableau , je jette l’efface loin et je redresse mes épaules et je me sens nettement mieux.

    le cancer m’a aussi donné des ailes . Avant Août 2007 j’etais plutôt timide et voilà que je fais du bénévolat à l’hopital , j’aborde des femmes que je ne connais pas, je ne me reconnais pas.

    en dernier, j’ai appris à ne pas dépasser mes limites comme je le faisais avant .

    j’espere que pour vous aussi , cette expérience non attendue vous a changé positivement.
    Ce sera un plaisir de vous lire 
    Barbara 
  • Comme vous @Fancy et @Barbara, je ne suis définitivement plus la même avec tout ce que j'ai traversé depuis 2014. Comme vous, j'ai l'impression d'être une bien meilleure personne, envers moi-même, en premier lieu, ainsi qu'envers les autres, conséquemment.

    Votre post de janvier 2019 m'inspire énormément, alors je le fais revivre :)

    J'ai eu beaucoup de difficultés avec le "après cancer"... beaucoup! Je n'étais plus en action en me préparant pour une chimio, une chirurgie ou un rendez-vous... J'étais devant le vide! C'était en 2015, j'avais 34 ans, deux jeunes enfants, une profession qui évolue à vitesse grand V de laquelle j'étais déconnectée depuis des mois et que je "devais" éventuellement reprendre, après un rattrapage certain, parce que la trentaine cela veut aussi dire "travailler"! Payer les comptes, l'hypothèque, les voitures, les activités des enfants, les vacances etc. La "normalité" d'avant ne me correspondait plus. Je ne voulais plus nécessairement de la "normalité" qu'on attendait de moi. Ma vision de la vie, de sa fragilité et de sa beauté avait radicalement changée. Le rythme effrêné de notre société particulièrement chez les trentenaires était si discordant avec mes nouvelles envies et mes nouveaux besoins... 

    À ma demande, j'ai débuté la psychothérapie avec une psychologue spécialisée en oncologie de mon centre de soins, CHUM-Notre-Dame à l'époque. 

    Parenthèse:
    *** N'hésitez jamais à demander pour de l'aide; les ressources sont là, on ne le sait pas toujours, mais il ne faut jamais hésiter ***
     
    Ma démarche était motivée par l'objectif de me sentir prête à un éventuel retour au travail, mais je me suis rendue compte que j'appliquais le même modus operandi dans ma vie personnelle. Le vertige face à ma nouvelle réalité s'est transformé en un genre de crise identitaire, pas toujours évidente, mais profondément bénéfique. Avec l'encadrement et le suivi d'une telle spécialiste, j'ai appris à comprendre d'où originaient mes réactions face aux situations qui généraient de l'anxiété. Pourquoi et comment je réagissais ainsi. J'ai beaucoup grandi. C'est un travail exigeant que la croissance personnelle, mais tellement gratifiant, on le fait pour soi!!! Il faut se donner l'espace et le temps pour le faire, mais on ne peut qu'en sortir gagnant.

    Les gens autour, proches ou moins proches, m'ont souvent complimentée... Un des plus beau compliment que l'on m'a fait est d'être "une personne tellement vraie" <3 . C'est l'attitude que je choisis d'avoir. J'ai le contrôle là-dessus.

    Plus de temps ni d'énergie à perdre avec ce qui ne nous convient pas, plus de temps ni d'énergie à gaspiller POINT. "J'ai envie - Je peux - Je fais" est ma devise! Renouer avec des amis fidèles que je negligeais malgré moi en remettant toujours à plus tard à cause de ce foutu "manque de temps"... laisser aller sereinement les personnes qui nous blessent ou nous décoivent, sans rancune, pour soi, pardonner plus facilement, écouter réellement l'autre pour partager aussi notre vécu afin d'apporter réconfort  et résilience à autrui....Je suis loin d'être parfaite - demandez à mon mari haha! -  mais je suis fière de ce que je suis devenue, graçe à mes efforts.

    J'ai perdu mon papa, mon mentor en tous points, un an avant mon diagnostic; je crois qu'il est fière de sa fille o:) .

    Bref, on ne penserait jamais que la maladie grave nous change positivement. On ne peut le voir au début, nous sommes dans la peine, la peur, les montagnes russes et la tempête, mais il y a de meilleurs jours, ils reviennent, et on les apprécie doublement. Pour moi ce fut le cancer, pour d'autres ce sont une séparation, une perte d'emploi ou tout ça en même temps qui mène à ce genre de réflexions, mais de bons jours finissent par revenir, j'y crois fermement!

    Dans mes journées difficiles de chimiothérapie actuelle pour récidive numéro2 j'ai encore des journées pénibles physiquement et moralement: je m'endure à peine et que je n'attends que le moment de me recoucher :(  mais cet état n'est pas figé; il est, lui aussi, temporaire, il ne faut pas l'oublier...

    Les citations prennent une grande place dans ma vie maintenant. Je partage allégrement celles que je trouve qui me représentent réellement pour m'inspirer et inspirer les gens autour de moi. Une des premières qui m'a aidée lors de mon premier diagnostic est (version originale, donc en anglais):
     

    "When it rains, look for rainbows; When it's dark look for stars."


    Je vous avais prévenues que vous m'inspiriez hihihi! Bonne journée à toutes xx

  • BarbaraBarbara Mod Bén.


    Merci merci merci @Tatouée_Turquoise pour ton partage .

    Ce n’est pas seulement toi qui as grandit mais nous aussi en te lisant . Il y a beaucoup de matières à réflexion dans tout ce que tu dis .

    J’aime beaucoup ta façon de dire :laisser aller sereinement les personnes qui nous blessent ou déçoivent, sans rancune.

    je crois bien que chacune de nous grâce aux expériences qu’elle a vécu a pu reconnaître par leurs comportements, qui étaient exactement ses vrais amis . Cela a été mon cas et je suis si soulagée et légère de ne pas devoir continuer une relation amicale si elle n’est pas sincère.

    Ton Papa, vous a quitté, mais moi je crois que c’est ton étoile 💫 chanceuse qui veille sur toi . C’est ma conviction, car moi aussi j’ai perdu ma maman , mais je la sens proche de moi, même si je ne la vois pas.

    Ta citation

    "WHEN IT RAINS ☔️💦💦

    LOOK FOR RAINBOWS 🌈🌈🌈

    WHEN IT'S DARK 🌑

    LOOK FOR STARS 🌟🌟🌟

    est superbe et elle sera un rayon de soleil ⛅️ et d’espoir pour beaucoup de lectrices 👗d’ovdialogue .

    Pour ma part , je disais, derrière tout mal il y a du bien , mais la tienne est plus figurée et plus poétique. Merci

    Au plaisir de te lire très bientôt

    🤗🤗🤗

  • Elise54Elise54 ✭✭
    @Tatouée_Turquoise, rien d’autre à rajouter que tu est tellement inspirante !!!! 💕💕
    Et que tu écrit tellement bien 👌👌

    Tout comme @Barbara, j’ai accroché sur ta phrase « laisser aller sereinement les personnes qui nous blessent ou nous décoivent, sans rancune, pour soi ». Je le vis pareillement !!

    Et moi aussi perdu mon papa, 10 jours avant mon diagnostique. Il m’accompagne maintenant d’une autre façon. 

    Bonne soirée, merci pour tes beaux partages !!
     


  • @Barbara mon père est effectivement une étoile; l'une d'entre elles porte OFFICIELLEMENT son nom depuis bientôt un an :) Le certificat est encadré dans mon salon. C'est mon ange-gardien. Il travaille fort là-haut pour moi et il réussit somme toute très bien! Je l'aime d'un amour infini.

    Merci à vous deux avec @Elise54 de me complimenter. Les échanges sur cette plateforme font tellement de bien!

    P.S. J'ai eu beau me relire quelques fois avant de publier, des fautes d'orthographe se sont glissées dans mon texte... je suis désolée. L'inspiration m'embrouillait la vue il faut croire :p  La cédille du déçoivent est allée sur le c du grâce entre autres hahaha!

    Je souhaite à toutes les lectrices et utilisatrices de OVDialogue une douce semaine.
  • FancyFancy ✭✭✭
    3 août modifié

    @tatouée-turquoise, bien heureuse que tu fasses revivre cette discussion que j’ai lancée au début de 2019, et de constater que ce parcours est encore et toujours un « work in progress ».

    Je suis surtout très fière du chemin parcouru depuis mon diagnostic, alors que cette 2ème chance à la vie m’a transformée à bien des égards.

    Je retiens surtout que nous avons toutes ceci en commun : cette volonté de se prioriser, et de n’accorder de valeur qu’à ce qui compte vraiment. Les amitiés sincères, nos projets les plus fous et nos envies les plus folles. Je suis plus spontanée aussi, sachant fort bien combien mon temps est précieux.

    Au final, je gagne en sagesse, a 1000 lieues de ceux qui oseraient piétiner mon chapeau de fête ou de bloquer ma route. 🥳

    À mon tour de partager une citation qui me rejoint beaucoup, et qui confirme le côté temporaire des tempêtes. De meilleurs lendemains existent, vraiment!

    Merci pour ce partage, et convaincue oui que ton papa doit être bien fier de toi! ❤️

    À bientôt,

    Fancy




Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.